Les filtres pour objectifs photographiques


L'utilisation de filtres pour la photographie

Les filtres pour la photographie ont plusieurs fonctions, selon l'utilisation qu'on en fait. On va habituellement au moins utiliser un filtre neutre pour simplement protéger la vitre extérieure de l'objectif.

Le filtre est vissé en place au bout de l'objectif, grâce à son filetage mâle. Il porte aussi un filetage femelle de l'autre côté, pour permettre d'y en installer un autre. C'est simplement une bague en métal de dimension précise, dans laquelle une lamelle de vitre est fixée en place, et le tout est installé au bout de l'objectif photo.

Certains filtres sont colorés, et servent à produire des effets spéciaux, en ajoutant une couleur qui sort de l'ordinaire à l'ensemble de la scène. On peut donc simuler un éclairage au tungstène simplement en installant un filtre coloré sur l'appareil.

D'autres filtres sont conçus pour couper une certaine quantité de lumière. Cela permet d'augmenter l'ouverture de l'objectif, et ainsi produire un beau Boheh, ou permettre des prises de vues impossibles à créer, à cause d'un soleil trop puissant, ou d'une vitesse d'obturation maximum atteinte. Ce filtre est légèrement teinté pour couper une quantité précise de lumière, exprimé en stop ou en IL. Cela permet d'utiliser une plus grande ouverture et ainsi réduire la profondeur de champ. On peut en installer plusieurs, un sur l'autre, et additionner leur réduction de luminosité.

Photo d'un filtre photo de 52mm

Les filtres pour limiter les reflets UV sont sûrement les plus utilisés. Bien des photographes installent un filtre Ultra Violet sur leur objectif, et n'utilisent plus le pare-soleil qui est souvent encombrant. De plus, celui-ci sert à protéger la surface de la lentille contre les égratignures.

Il en existe une panoplie, des filtres polarisés, colorés, UV, grossissant... Mais quel qu'en soit l'usage, il ne faut pas oublier que le filtre va influencer l'image produite, car il recouvre l'objectif, comme un verre de contact. Si le filtre est de mauvaise qualité, et comporte des vagues, des parties non uniformes... la qualité de la photographie en sera affectée. Il faut donc se procurer des filtres de qualité, construit avec du verre et une technique qui en limite les défauts au maximum. Malheureusement, ils sont également plus coûteux.

Dans certaines situations, il faut éviter d'utiliser un filtre, car il peut causer des réflexions. Par exemple, pour photographier les étoiles, ou prendre la pleine lune dans un ciel de nuit, le filtre va souvent causer des dédoublements de l'image, à cause des réflexions de ce qui est brillant sur ce qui est sombre.

Selon le modèle d'objectif, le diamètre change, et il faut donc s'en procurer un de la bonne dimension. La dimension à utiliser est habituellement inscrite en mm sur l'objectif. Pour les filtres colorés, on peut aussi installer une bague d'augmentation, et ainsi augmenter la grandeur du filtre qu'on peut utiliser sur l'objectif. Cela permet d'utiliser des filtres de 67mm sur un objectif de 62 ou 52 mm par exemple.

En général, le seul filtre qu'on va utiliser, c'est un Ultra Violet, pour protéger la lentille de l'objectif des égratignures, mais aussi pour couper les reflets, et éviter de devoir utiliser le pare-soleil. Les autres filtres sont plus pour produire des effets spéciaux de couleur, diminuer la lumière ambiante...