Le flash SB-400 de Nikon


Le SB-400 est un flash compact pour la photographie

Le petit flash SB-400 de Nikon est compact et assez puissant pour la photographie d'intérieur. Il est également idéal pour faire de la macrophotographie.

Le flash a quand même une portée limitée, mais elle est plus grande que celle du flash incorporé de l'appareil photo.

Naturellement, ce flash n'est pas très puissant, mais il est utile à courte portée. Pour la photographie à plus grande distance, il est préférable de se procurer un flash plus imposant comme un SB-700 ou un SB-900.

L'avantage principal du SB-400, comparé à un flash incorporé, c'est qu'il va se recharger plus rapidement, en environ 2-3 secondes. Cela permet de prendre des photographies plus rapidement. Il permet aussi de ne pas utiliser la pile de l'appareil photo pour le charger, ce qui vous donne une plus grande autonomie.

Photo d'un SB-400 sur une Nikon D300s

Un autre avantage du SB-400, c'est qu'il est assez petit et son poids est beaucoup moins imposant, car il n'utilise que deux batteries AA. Un SB-700 utilise quatre piles, dont chacune pèse environ 55 grammes. On peut utiliser des piles alcalines, ou rechargeables.

Même si il n'utilise que deux piles, il dure très longtemps, et produit des centaines d'impulsions, selon la demande de lumière qu'on en fait. Il ne comporte qu'un voyant lumineux, qui indique que le flash est prêt, ou clignote pour indiquer qu'il se recharge.

Le flash fonctionne en mode manuel sur une D40, par l'appareil photo, mais seulement en mode automatique TTL sur les autres boîtiers digitals. Le mode TTL (Through The Lens) calcule la lumière grâce à un capteur dans l'appareil photo, et indique au flash la quantité de lumière qu'il doit produire.

Même quand la lumière est suffisante, on va souvent photographier au flash malgré tout, pour éliminer les ombres que causent le soleil ou la lumière ambiante.

La vitesse de synchronisation change selon le type de boitier photo qu'on utilise. Sur mon Nikon D7100, il se synchronise à 1/320, mais sur mon D3200, la vitesse d'obturation maximum sera de 1/200 de seconde, qui est en fait la vitesse maximum de synchro que le boîtier peut accomplir avec son flash incorporé.

Un autre avantage du petit sb-400 est qu'il est également orientable, et on peut donc le pointer vers le plafond pour réfléchir la lumière et ainsi produire un éclairage plus doux et uniforme.

Comme il n'est pas orientable sur les côtés, une photographie prise sur le côté ne permet pas de réfléchir la lumière sur le plafond.

Il est solide, car il s'installe avec une griffe en métal, et il se barre en place à l'aide d'un petit levier de sûreté. Finalement, il est si petit qu'on peut facilement le glisser dans une poche et l'avoir sous la main si la situation se présente.