Le flash incorporé


Le flash incorporé d'un appareil photographique

Le flash incorporé est un accessoire souvent disponible sur le boîtier d'un appareil photo DSLR. Il est bien utile pour faire de la photographie au flash, mais seulement comme dépannage quand on est à l'intérieur ou à courte distance.

C'est que le flash incorporé est plutôt petit, et comme il s'alimente directement de la pile de l'appareil photo, il a une consommation limitée.

Comme pour les flashs externes, il va émettre une impulsion lumineuse pour illuminer ce qui est à ça portée, mais d'une portée assez limitée.

La majorité des appareils photo numériques de format DX sont équipés d'un flash incorporé.

Si on photographie en mode automatique, celui-ci va s'ouvrir automatiquement quand la lumière manque. Si on photographie en mode manuel, on doit activer le flash incorporé en appuyant sur un bouton pour l'ouvrir.

Photo du bouton qui active le flash incorporé
Le bouton avec la flèche qui descend sert à ouvrir le flash

Selon le modèle d'appareil photo, le flash incorporé peut s'utiliser en mode manuel, ou en mode automatique TTL, ou en mode master. Le mode TTL (Through The Lens) fait la mesure de la lumière grâce à un capteur dans l'appareil photo. Il indique donc au flash la force et quantité de lumière qu'il doit produire. En mode manuel, on peut ajuster le flash en incréments de 1/3 de IL, pour produire une certaine quantité de lumière quand il se déclenche.

Photo du flash incorporé de l'appareil une fois ouvert

Selon la puissance et la rapidité du flash, la vitesse de l'obturateur peut devenir limitée sur l'appareil photo. Sur une caméra Nikon, on va habituellement utiliser le mode FP (Flash Power) dans le menu de l'appareil pour utiliser des vitesses d'obturations plus rapides.

Comme la lampe est petite, et que sa source de puissance est limitée, provenant de la pile de l'appareil photo, le flash incorporé est utile, mais limité. Si on doit en faire un usage fréquent, même l'ajout d'un petit flash externe, comme un SB-400 a deux piles, va augmenter la puissance et l'autonomie de beaucoup.

Un autre problème du flash incorporé survient quand on utilise un objectif dont la longueur focale est assez grande, et que celui-ci produit de l'ombre sur la photographie. Par exemple, quand j'utilise ma Nikon D40 avec mon objectif 18-105mm, la lentille est devant une portion de ce que le flash illumine, ce qui produit une ombre de forme ronde au bas de l'image. Je n'ai pas ce problème sur ma Nikon D7000, dont le boîtier est plus volumineux.

Photo de l'ombre causé par l'objectif au bas de la photo
L'ombre causée au bas d'une photo par un objectif trop long

Si la lumière est faible, je vais habituellement utiliser le flash incorporé avant de trop augmenter la sensibilité ISO du capteur photosensible de l'appareil. Si la scène qu'on photographie est assez vaste, il est fort probable que l'arrière-plan et les contours de la photo seront malgré tout assez sombres. Même si il est limité, le flash incorporé est un accessoire très utile, pour les situations imprévues, où un peu plus de lumière aide beaucoup.