L'indice de lumination en photographie


L'indice de lumination et les stops photographiques

L'incide de lumination (IL) sert à quantifier de façon plus compréhensible l'influence des modifications de l'ajustement de l'exposition d'une photographie. C'est une échelle qui sert à indiquer si l'exposition d'une photo est bonne, ou à combien de pas de l'être.

Sur un boîtier de photo numérique, l'indice de lumination est habituellement une graduation dont le centre est un 0. De chaques côté se trouve la valeur négative (-) pour une sous-exposition, et de l'autre les valeurs positives qui indiquent une surexposition.

Habituellement, l'échelle IL, (ou EV pour exposition value), est subdivisée en pas de un tiers de IL. Trois de ses unités, les petites lignes, vous donnent un IL, ou un EV. Un stop, est une variation de d'un IL complet, négatif ou positif, égal à trois pas, ou trois petites graduations sur l'échelle EV du viseur.

Une exposition idéale sur le graduateur du viseur est représentée par la valeur zéro de l'échelle. Une unité IL sous l'exposition idéale, ou du côté du -, représente une diminution de 50% de la lumière nécessaire. Une unité IL du côté positif de l'échelle veut dire que le double de la lumière nécessaire entre dans le boîtier.

L'indicateur d'exposition montre 2/3 de IL sous-exposé
L'indicateur d'exposition montre 2/3 de IL sous-exposé

Les ajustements d'un appareil photo vont eux aussi en incréments de 1/3 d'indice de lumination. Donc, si l'indicateur EV affiche une petite graduation du côté positif de l'échelle, il faut tourner la mollette de vitesse d'obturation un pas, ou une fois pour augmenter la vitesse d'ouverture de 1/3 de IL, ou réduire l'ouverture de l'objectif en tournant sa molette d'un cran, qui va lui aussi modifier l'entrée de lumière de 1/3 de IL. La même chose s'applique pour la sensibilité ISO, ce qui va s'ajuster elle aussi en incréments de 1/3 de IL.

Photo de l'indicateur d'exposition du viseur qui indique une sous-exposition
Ici, le graduateur indique une sous-exposition de plus de deux stops

Une fois qu'on a compris le fonctionnement de l'indice de lumination par pas utilisée par l'appareil photo, on a une bien plus grande facilité à faire les ajustements nécessaires pour obtenir une bonne exposition. Une petite graduation de l'échelle est égale à un cran d'une des molettes d'ajustements pour la vitesse, l'ouverture ou la valeur ISO. Si c'est deux graduations, on tourne la molette de deux pas. Il suffit de vérifier ensuite que l'indicateur IL est bien sur le 0 pour avoir une photo bien exposée.

Les stops sont utilisés dans le langage des photographes pour indiquer le nombre de IL qu'ils ont besoin de réduire ou augmenter. Par exemple, on va dire qu'il faut "descendre d'un stop", ce qui veut dire "réduire la lumière de 1 IL", équivalent à trois des petites graduations de l'indicateur d'indice de luminance du viseur de l'appareil photo.

Bouton de commande de correction de l'expositionLe bouton +/- pour ajuster l'exposition de base du boîtier fonctionne lui aussi en pas de 1/3 de IL, ainsi que les ajustements des flashs. C'est toute la caméra, les lentilles, et autres équipements photographiques qui sont basés sur ce système d'incrémentation proportionnelle qui permet de facilement et rapidement ajuster l'exposition de la photographie qu'on veut prendre.