La mesure de l'exposition


Les différents modes de mesure de l'exposition en photographie

La mesure de la luminosité d'une photographie est faite par l'ordinateur de l'appareil photo, afin d'obtenir une exposition convenable et constante. En mode automatique, l'appareil calcule en noir et blanc la moyenne de luminosité des pixels pour faire un ajustement qui va produire une moyenne de 18% de gris. C'est par ce calcul qu'il va déterminer les ajustements à faire sur la vitesse d'obturation, l'ouverture et la sensibilité ISO, pour prendre une photo qui sera suffisamment exposée.

Malheureusement, cette moyenne de 18% est convenable pour bien des situations, mais pas toutes. Bien souvent, on obtient une photographie au sujet principal trop sombre ou trop brillant, car l'appareil ne sait pas nos intentions, et ne fait que calculer pour une lumière uniforme.

Photo à contre-jour qui sous expose le sujet
Comme l'appareil veut un éclairage calculé, où l'oiseau devient sous-exposé

C'est pourquoi on peut choisir parmi plusieurs modes d'évaluation de la lumière pour obtenir une mesure plus fonctionnelle et efficace. C'est habituellement le choix entre la mesure spot, pondérée centrale, et matricielle sur Nikon.

La mesure spot n'utilise qu'une très petite portion de 2-3% du viseur, pour calculer la lumière idéale pour l'exposition de cette portion. Selon la position de la mire, le calcul est fait sur ce que l'on vise. Comme la mesure spot ne couvre qu'une petite section de la photo, les résultats peuvent varier énormément si cette portion est sombre ou claire.

Photo en mesure Spot
La mesure Spot a bien exposé l'oiseau, laissant l'arrière-plan plus sombre

La mesure pondérée centrale va donner plus d'importance à la région centrale de la photographie pour faire le calcul de luminosité. Le contour devient moins important et sera sous-exposé, ou l'inverse, selon le besoin.

Photo en mesure pondérée centrale
La mesure pondérée centrale est bonne, mais peut donner du sombre en contre-jour

La mesure matricielle utilise tout le cadre, mais il est découpé en secteurs. L'appareil va alors essayer d'évaluer une bonne exposition générale, en tenant compte de l'éclairage de chaque secteur.

Photo en mesure matricielle
La mesure matricielle essaye de bien exposer l'ensemble de la photographie

Chaque mesure à sa fonction, et donne des résultats différents dans l'évaluation des réglages de l'appareil. J'utilise la mesure centrale presque exclusivement. Parfois, pour les situations où la lumière est trop abondante, trop basse, ou trop contrastante, je vais utiliser la mesure Spot, qui permet de mesurer et bien éclairer cette portion du sujet que je vise.

Un photographe peut également utiliser la correction de l'exposition, le bouton +/-, pour arriver au même résultat, mais on doit avoir une idée du taux d'ajustement à faire, ce qui prend plus d'expérience et de pratique.