La résolution en photographie


La résolution déternime le format d'impression

La résolution est ce qui détermine la définition d'une image. Si une photo est de basse résolution, le format d'impression de celle-ci devient lui aussi de petit format, ou on devra la regarder de loin.

Sur les caméras numériques DSLR, quand on parle de 6 mégapixels, c'est la multiplication de la largeur par la hauteur de l'image en pixels.

Par exemple, pour une Nikon D40, qui fait des photographies d'environ 3000 x 2000, cela donne alors 6 millions de pixels, et donc 6 mégapixels.

Sur une imprimante, qu'elle soit couleur ou noir et blanc, on parle de résolution en pixels par pouce (PPI). Donc, si une imprimante fait du 300 points par pouce (DPI), une image de 3000 pixels de largeur peut être imprimée à 10 pouces de large.

Il suffit de diviser la largeur de la photographie, par la résolution de l'imprimante, pour obtenir le nombre de pouces que cette impression peut avoir. La même chose s'applique pour la hauteur de la photographie.

Quand on désire faire de grandes impressions, il faut alors avoir une caméra qui va produire des photographies qui contiennent le plus de pixels. Naturellement, plus la résolution de l'appareil photo augmente, plus le prix augmente aussi.

Cela ne veut pas dire qu'on ne peut pas faire d'impressions de nos photos au-delà du format d'impression normal que l'appareil produit. Il suffit d'utiliser un logiciel d'édition d'images pour agrandir ou réduire le format de la photographie pour l'imprimante. En plus, on peut habituellement utiliser une résolution plus basse sur l'imprimante, comme 150 dpi, et ainsi augmenter la dimension de l'impression de la photographie.

Il faut un bon logiciel d'édition, car si on augmente la dimension de la photographie, il doit insérer des pixels entre ceux qui sont disponibles, afin d'en augmenter le nombre pour l'impression. Pour déterminer la couleur du pixel à ajouter, il fait la moyenne de la couleur des pixels entre lesquels il l'insère. Naturellement, ce procédé va causer une dégradation de la qualité de l'image. Pour une réduction, le logiciel doit supprimer certains pixels, et encore, si le logiciel d'édition est de faible qualité, l'image va souffrir d'une dégradation.

Si une personne désire imprimer des images de 13x19 à 300 dpi, qu'on regarde habituellement d'assez près, il est préférable qu'elle se procurer un appareil photo numérique de 12 mégapixels ou plus. Si on ne fait que les regarder à l'écran, qui dépasse rarement une largeur de 1900 pixels, un appareil photo de 6 MP est amplement suffisant.

Une autre raison de désirer un boîtier qui offre une plus grande résolution, c'est la capacité de découper plus facilement une partie de la photographie, tout en conservant une bonne résolution d'impression. Par exemple, pour faire de la macrophotographie, j'utilise ma D7000, qui est 16 MP, pour photographier des insectes plus librement à mains levées, et ensuite simplement découper la photo pour mieux les cadrer.

Naturellement, plus la résolution d'une caméra est grande, plus on doit utiliser des objectifs photo de qualité, car les défauts et le flou deviennent beaucoup plus faciles à détecter. Avec une plus grande résolution, on peut produire des images plus claires, car elles sont faites avec plus de points, et ont donc plus de détails.

Si on utilise le format Jpeg, on peut diminuer la résolution des photographies que l'on prend dans le menu de l'appareil photographique. Si on utilise le format de fichier RAW, l'appareil utilise alors la plus haute résolution disponible.