Les téléobjectifs


Le téléobjectif permet de photographier les choses éloignées

Au départ, les téléobjectifs étaient conçus pour permettre de varier la longueur focale de l'objectif, ce qui permet de changer le cadrage du sujet, et ce, sans bouger de l'endroit ou l'on se tient.

Maintenant on utilise le mot téléobjectif pour désigner un objectif à grande longueur focale, car télé signifie à distance. Donc, un objectif fixe de 300mm est classé comme un téléobjectif par les grands manufacturiers. Contrairement, un objectif qui a une petite longueur focale est un objectif grand-angle.

Le téléobjectif aura donc une longueur focale assez grande, qui permet de photographier quelque chose d'un endroit plus éloigné, et donner l'impression qu'on était beaucoup plus proche.

Par exemple, si on utilise un objectif de 50mm pour faire la photographie d'un objet, puis, on utilise un objectif de 100mm pour faire une autre image du même endroit, l'object sera plus gros, ou semblera photographié de beaucoup plus près.

Photo à 50mm
50mm
Photo à 100mm
100mm

Naturellement, il existe différents types de téléobjectifs avec des fonctions qui varient. Beaucoup sont munis du système de réduction des vibrations (VR), qui aide à réduire nos tremblements lors de la photographie à main levée. Plus l'objectif est perfectionné, plus il est coûteux, et ce sont ces fonctions qu'on doit évaluer lors de l'achat d'un objectif photo.

Plus la longueur focale est longue, plus l'objectif sera long et pesant. Plus son ouverture maximale est grande, plus l'objectif sera volumineux. Naturellement, ses deux facteurs participent à faire monter le prix de l'objectif photo assez rapidement, mais aussi le poids et la maniabilité de l'équipement. Un objectif 70-300 coûte environ 500$, quand un 80-400 est environ trois fois ce prix.

Photo d'un objectif Nikon 70-300mm
Nikon 70-300 VR

Si on désire photographier des oiseaux sauvages, qui sont très peureux, on devra se procurer un téléobjectif qui a une bonne longueur focale, et va nous permettre de les photographier d'une plus grande distance. Par exemple, un téléobjectif de 300mm va nous permettre de les photographier d'une plus grande distance qu'un de 200mm, ce qui va faciliter le travail et augmenter notre taux de succès.

Le prix d'un objectif augmente rapidement quand on augmente sa longueur focale, mais aussi quand l'ouverture de l'objectif augmente. Un téléobjectif de 200mm f4 pour faire de la macrophotographie est dispendieux, mais un avec une ouverture de f2 est hors de prix, et presque seul un photographe professionnel va s'en procurer un.

Naturellement, plus un téléobjectif a une grande focale, plus il est pesant, et on doit rapidement utiliser un trépied pour bien le stabiliser. L'équipement devient alors lourd et plus difficile à transporter. Comme j'aime bien faire de la photographie à main levée, j'utilise beaucoup mon téléobjectif 70-300mm qui est assez compact pour se transporter simplement dans un sac. La nouvelle AF-S 300 mm F/4 VR est légère et ne nécessite pas l'utilisation d'un trépied.

Lorsqu'on utilise un téléobjectif, la lumière réduit rapidement en fonction de la longueur focale, et on doit alors utiliser un flash externe. Comme le flash perd beaucoup d'intensité à grande distance, on va souvent s'équiper d'un diffuseur, ou 'beamer', qui est comme une loupe et va projeter la lumière plus loin, et aider à produire une bonne exposition.

Comme on peut le voir, le volume, le poids, et la maniabilité varient rapidement en fonction du téléobjectif. Je vais essayer de m'approcher plus, avant de m'encombrer d'un gros équipement. C'est un choix personnel, mais important, et on doit bien décider et comparer les différentes options qui s'offrent à nous avant de choisir un téléobjectif.