Tokina 100mm f/2.8 macro


L'objectif Tokina 100mm pour la macrophotographie

L'objectif macro Tokina 100mm f/2.8 est fait spécialement pour faire de la macrophotographie. C'est un objectif de format FX, et il peut donc être utilisé autant sur un boîtier FX ou DX au choix.

Cet objectif est capable de produire des photographies à une reproduction de 1:1. Ceci signifie que si on photographie un insecte de 5mm, il mesurera 5mm sur le capteur de l'appareil photographique.

Naturellement, la distance de mise au point est beaucoup plus rapprochée, ce qui permet de faire de très gros plans.

L'objectif Tokina est un excellent objectif macro, qui produit des images claires. L'autofocus est assez rapide, même si il ne contient pas de moteur d'entraînement. Il faut donc utiliser cet objectif sur un boîtier photographique qui comprend un moteur d'entraînement pour l'ajustement automatique du focus de la lentille.

Photo d'un objectif Tokina 100mm pour la macrophoto

L'ouverture maximum du diaphragme est de f/2.8, ce qui est excellent pour la photographie en basse lumière. Cette ouverture de 2.8 permet aussi une bonne mise au point par la grande quantité de lumière qu'elle laisse entrer. Le mode autofocus ou manuel est très rapidement accessible, simplement en tirant ou en poussant la bague d'ajustement du focus en position manuelle ou automatique.

Comme la profondeur de champ diminue rapidement quand on approche de quelque chose qu'on photographie, on va utiliser une petite ouverture pour augmenter la quantité de détails. Cependant, la lumière va manquer rapidement avec une ouverture plus petite, et on devra alors utiliser un flash pour la photographie afin d'illuminer le sujet.

Photo d'un charancon faite avec un objectif Tokina 100mm

Comme c'est un objectif fixe, on doit s'avancer et reculer pour cadrer ce qu'on désire photographie. Mais comme en macro on n'est seulement qu'à quelques centimètres de ce que l'on veut capter, ce n'est pas un gros problème.

Pour la photographie d'insectes vivants, on doit utiliser une vitesse dans les 1/250 de seconde, ou plus rapide, pour éviter le flou de mouvement. Comme on veut également utiliser une ouverture précise, on doit donc utiliser l'appareil photo en mode manuel (M). On utilise une ouverture dans le coin de F/29 pour augmenter la profondeur de champ, qui est minime à ces courtes distances.

Photographie d'un objectif Tokina 100 mm macro

Naturellement, on peut utiliser l'objectif macro pour faire du portrait à une ouverture de F/2.8. L'utilisation d'une grande ouverture est une technique de photographie utilisée pour produire un arrière-plan flou.

Son prix est moins élevé que l'objectif AF-S 105mm VR micro de Nikon, car il ne comprte pas de moteur pour l'autofocus, mais également parce qu'il n'a pas de système de réduction de vibrations (VR). Le stabilisateur d'image aide à éliminer les vibrations que nos mains produisent quand on manipule l'appareil. Il faut donc utiliser une vitesse supérieure pour éviter le flou.

J'utilise ma Tokina 100mm f/2.8 Macro depuis 2 ans et je suis assez satisfait de sa performance. Un objectif macro AF-S serait sûrement plus rapide et léger, mais il serait aussi le double du prix de celui-ci. Je préfère utiliser cet argent pour me procurer un autre objectif, comme un grand-angle, ou une AF-S 35mm f/1.8 qui va m'aider pour la photographie de nuit ou en basse lumière.

J'ai également un objectif AF-S 85mm VR micro, mais comme on doit s'approcher plus de ce que l'on veut photographier, la profondeur de champ de l'image diminue. Je préfère donc utiliser mon objectif macro Tokina, même si il est un peu moins rapide, car il produit des photos avec plus de clarté.