La photographie au flash


Comment faire de la photographie en utilisant un flash


La photographie au flash est souvent nécessaire dans les situations où la lumière naturelle est insuffisante afin de produire une photographie dont l'exposition est acceptable.

Mais ce n'est pas seulement en basse lumière qu'on va utiliser un flash, car cela permet d'éliminer les ombres.

Naturellement, on peut augmenter la sensibilité ISO de l'appareil photo, pour compenser le manque de lumière, mais cela augmente le bruit et l'aspect granuleux de la photographie. De plus, cela n'éliminera pas les ombres que la lumière naturelle produit.

Selon le type d'appareil photo, il est probable qu'il comporte un flash incorporé. Celui-ci n'est pas très puissant, mais il permet de mieux illuminer ce qu'on photographie. Le flash sera activé automatiquement quand on utilise l'appareil photo en mode automatique. On n'a qu'à l'activer manuellement pour forcer son utilisation dans les autres modes.

Les flash externes sont plus efficaces, et utilisent leurs propres batteries, au lieu de celle du boîtier photographique. Ils permettent une plus grande autonomie, et la rapidité de recharge est de beaucoup augmentée.

Selon le type d'appareil photo numérique, la vitesse de synchronisation du flash avec le rideau du capteur varie. Plus la vitesse de synchro est rapide, plus on peut figer les choses qu'on photographie. C'est pourquoi quand on utilise une vitesse d'obturation supérieure à celle de la synchro du flash, celle-ci va descendre automatiquement à sa vitesse maximum quand on l'active.

Photo d'un écureuil au soleil prise sans flash
Photo d'un écureuil au soleil prise sans flash

Lorsqu'on utilise un flash, l'appareil photo va alors commander une impulsion qui va l'aider à produire une meilleure exposition. Dans le cas d'une caméra Nikon, le mode TTL calcule la lumière qui entre dans l'objectif, et va indiquer au flash la puissance qu'il devra produire pour donné une photo bien exposée.

On va donc habituellement utiliser l'appareil photo en mode manuel, faire les ajustements de la vitesse d'obturation et l'ouverture de l'objectif, et le flash va, tant que c'est dans la limite de sa puissance, illuminer le sujet correctement.

Photo du même écureuil au soleil prise avec le flash
Photo du même écureuil au soleil prise avec le flash

La sélection de la mesure de l'exposition permet de choisir la portion que l'appareil doit bien exposer. Si on utilise la mesure matricielle, toute l'image sert au calcul de la lumière nécessaire et le flash produira une forte impulsion. Si on utilise la mesure pondérée centrale, l'appareil n'utilise que ce qui est au centre de la photo pour calculer la lumière, et le contour peut alors rester un peu plus sombre.

On contrôle ensuite l'arrière plan en variant l'ouverture de l'objectif. On peut alors facilement faire disparaître le fond de l'image, simplement en augmentant la valeur F de l'ouverture de l'objectif, ce qui referme l'orifice du diaphragme, et donc limite encore plus la quantité de lumière naturelle qui entre.

Le nez, un chapeau, les cheveux... produisent de l'ombre au visage. Donc même en plein soleil, on peut utiliser le flash pour aider à éliminer les ombres qu'il produit.

Si le plafond d'une pièce est blanc, et que notre flash est orientable, il est bon de l'utiliser pour diffuser la lumière avec celui-ci. Cela permet de mieux éclairer le sujet en évitant les reflets directs de la lampe du flash, par exemple, dans les yeux d'une personne. Comme la lumière est reflétée par le plafond et les murs, on peut parfois mieux utiliser les jeux d'ombres pour donner du volume aux photographies. Cela produit aussi une lumière plus douce.

Naturellement, selon le flash que l'on utilise, on aura plus ou moins de puissance, et donc, plus ou moins de limitations. Un SB-400 est plus efficace qu'un flash incorporé, car il est orientable, utilise ses propres piles. Mais un SB-700 qui utilise quatre piles, s'ajuste selon la focale qu'utilise l'appareil, qui s'incline et se tourne... est beaucoup plus performant, mais aussi plus dispendieux.

Naturellement, on peut utiliser plusieurs flash et des déclencheurs à distance pour illuminer un sujet de plusieurs angles, souvent pour éliminer complètement les ombres, ou produire des effets lumineux désirés. On peut aussi utiliser des filtres de couleur pour projeter une lumière qui ressemblera à l'éclairage au tungstène, afin de produire une certaine ambiance dans la photographie.

On doit savoir comment et quand utiliser le flash, car il est très utile, et va nous permettre de faire des photos quand la lumière ambiante n'est pas assez éclairée. Il est aussi utile pour éliminer les ombres que produit la lumière ambiante.