Photographier des bijoux


Comment faire la photographie de bijoux


Photographier un bijou, comme une bague de mariage, est quelque chose qu'on va éventuellement essayer de faire, comme souvenir, mais aussi comme preuve pour l'assurance.

Photographier un bijou semble facile, mais comme sa surface va souvent refléter ce qui se trouve près de lui, on doit faire attention à ne pas rater la photographie à cause d'un gros reflet.

Selon l'équipement photo qu'on dispose, on va essayer de produire l'image qui comporte le moins d'ombres, de reflets, et naturellement, le plus de détails.

Lors d'un mariage, où la mariée porte la bague, on ne peut pas vraiment faire autrement que photographier la main, et s'installer de façon à éviter le plus de reflets possible. Mais comme une pierre précieuse agit comme quand on essaye de photographier du verre, on va fort probablement obtenir des reflets d'une des multiples facettes de celle-ci.

Si on utilise un flash, on l'oriente de façon à minimiser les éclats lumineux, et on prend plusieurs photographies pour s'assurer qu'une d'elle sera assez belle. Mais comme le flash ne produit de la lumière que quand on le déclenche, on ne peut pas voir les éclats lumineux indésirables d'avance. L'idéal, c'est de réfléchir la lumière du flash avec un petit réflecteur, ou utiliser un diffuseur, ce qui va diffuser l'éclairage et minimiser les reflets violents.

Photo d'un bijou à diamant au flash Photo d'un bijou de diamants avec un réflecteur

L'idéal, c'est de placer la bague dans un environnement lumineux, mais uniforme, sans éclats de lumière provenant de la source d'éclairage. En utilisant une source de lumière constante et froide, il devient plus facile de faire la photo du bijou.

Si on doit photographier une grande quantité de bijoux, on peut se procurer un mini-studio qui permet de faire ce travail facilement et rapidement, car il inclut les différents accessoires pour poser les colliers, bracelets... et une tente d'éclairage pour diffuser la lumière. Sinon, on en bricole un à partir de broche et de tissu pour les quelques photographies qu'on doit faire.

Photo d'un mini-studio maison pour photographier des bijoux
Il suffit d'un chandail blanc pour faire un mini-studio

Il est facile de faire une petite tente de photographie en tissu, simplement en utilisant un chandail blanc dont le matériel est tissé assez serré pour bloquer la lumière directe, et dont le collet sert d'ouverture pour l'objectif photo. Avec un peu de broches, on lui donne une forme bombée qu'on va ensuite bien éclairer. La lumière passe donc seulement au travers des fils, et ceux-ci la diffusent de façon à éliminer les ombres. On doit utiliser au moins deux sources d'éclairage, une de chaque côté du mini-studio, pour produire un éclairage uniforme et éliminer les ombres.

Photo d'une bague en or sur du tissu
Les deux sources de lumière éliminent les ombres du bijou

Si on utilise des lumières fluocompactes, on ajuste la balance des blancs de l'appareil photo pour une lumière fluorescente. Si on utilise des lumières au tungstène, on l'ajuste ainsi, mais il faut éviter d'utiliser deux sources lumineuses de température différentes, ce qui modifirait les couleurs de l'image.

Puis on place les lumières de façon à faire disparaître les ombres au pied de la bague. Une façon bien simple d'éviter les ombres, ou de voir le motif de la surface sur laquelle le bijou est placé, c'est de le poser sur un morceau de plexiglas ou de vitre. Les ombres vont simplement passer au travers et s'afficher dessous la vitre, donc hors du champ de vision de l'objectif. Si on utilise un plexiglas noir, il agira comme un miroir.

Photo du bijou d'or sur un plexiglas transparent
Le bijou sur du plexiglas ne produit qu'une légère réflexion

Naturellement, plus on s'approche d'un objet pour le photographier, plus la profondeur de champ diminue avec la distance de mise au point. A moins d'une très grande lumière, ou d'utiliser un flash, on devra utiliser une ouverture de diaphragme assez grande, et ainsi perdre de la clarté.

Si on dispose d'un trépied, c'est encore plus facile, car la vitesse d'obturation ne constitue plus un problème. De plus, on peut diminuer l'ouverture de l'objectif et ainsi obtenir une plus grande profondeur de champ, ce qui permet d'obtenir une portion plus grande du bijou qui sera bien claire.