Comment photographier un coucher de soleil


Comment prendre un coucher de soleil en photo


Photographier un coucher de soleil est une chose qu'on va éventuellement faire, car la palette de couleur que cela produit donne habituellement une envie irrésistible de prendre cette belle photographie. Mais comment fait-on pour photographier et réussir un coucher de soleil correctement?

La première chose à faire, c'est de chercher un endroit où le coucher de soleil sera à son meilleur, par la beauté du paysage. Moins on retrouve d'édifices ou de symboles d'architecture dans l'image, plus celle-ci semble naturelle.

Naturellement, on peut désirer prendre une tour, ou autre objet dans la photographie. C'est avant le coucher que l'on doit alller et chercher la position à prendre face au soleil pour donner l'effet que l'on veut.

Une fois que l'emplacement est choisit, on doit attendre que certaines conditions se présentent pour obtenir un beau coucher de soleil à photographier. De belles couleurs peuvent s'observer 5 minutes et plus après le coucher.

La présence de parcelles de nuages, donc un mélange de nuages et de trous de ciel bleu, est une des premières conditions qui favorisent la création de belles couleurs. Une fois que le soleil éclaire le dessous des nuages, cela donne souvent des formes et couleurs remarquables. L'humidité, la neige qui tombe, la pluie au loin... sont d'autres conditions à observer.

Photo d'un coucher de soleil

Un ciel découvert ne tend qu'à produire un dégradé partant du soleil vers les rebords plus foncés de la photographie. Selon la disposition des nuages et de leur consistance, on peut prendre de belles photographies sans qu'il y en ait une grande quantité. L'automne et le printemps sont souvent plus propices à produire de beaux couchers de soleil.

Pour obtenir une photographie aux couleurs frappantes, on doit sous-exposer la photographie, comme quand on veut photographier la lune. C'est que l'appareil en mode automatique va vouloir exposer la scène suffisamment, ce qui a pour effet de délaver les couleurs. On doit donc sous-exposer la scène d'environ un stop, ou un IL, selon l'effet et les couleurs que l'on veut obtenir.

Photographie d'un arbre et d'un coucher de soleil

Selon ce que l'on cadre, on va utiliser une ouverture de l'objectif qui permet d'avoir une bonne profondeur de champ, mais comme on va faire la mise au point au loin, c'est moins critique. Je commence habituellement avec une ouverture de f/8, et j'ajuste ensuite selon la force et la quantité de lumière disponible.

Une façon d'obtenir rapidement un bon ajustement pour produire un beau coucher de soleil, c'est d'utiliser l'appareil photo en mode automatique, pour en obtenir les ajustements. Ensuite on va copier ces ajustements, mais en doublant la vitesse d'exposition. Par exemple, en mode priorité d'ouverture (A) à f/8, l'appareil utilise 1/1000 de seconde pour produire une bonne exposition. On va alors utiliser l'appareil en mode manuel, mettre f/8 et 1/2000 de seconde comme ajustements pour obtenir des couleurs plus saturées, pour ensuite faire un ajustement plus précis.

Photo d'un lac au coucher de soleil orange

A ce point, il ne reste qu'à ajuster la vitesse de l'obturateur, pour obtenir la couleur et les teintes que l'on désire. J'utilise plein soleil pour l'ajustement de la balance des blancs.

Naturellement, on va utiliser un objectif grand-angle, ou un zoom dont la longueur focale est variable afin de capturer une bonne partie de la scène, ou de bien la cadrer. J'utilise habituellement mon objectif 18-105mm afin de pouvoir capturer assez rapidement une bonne panoplie de points de vue différents du coucher de soleil.