Comment photographier une diapositive


Comment faire la photographie digitale de diapositives


Photographier une diapositive est quelque choses qu'on va éventuellement vouloir faire, afin de les transférer en format digital. Mais photographier une membrane de plastique translucide et colorée n'est pas si facile à faire, sauf si on sait comment.

Naturellement, il existe des souflets, ou accessoires de photo, pour faire ce travail facilement et rapidement. Mais comme ils coûtent assez cher, on peut essayer de le faire avec un peu de bricolage.

La diapositive est projetée sur un écran, à l'aide d'un projecteur, et les couleurs sont donc adéquates, si on utilise une lumière au large spectre.

Comme le soleil est la meilleure source de lumière pour ce travail, c'est ce qu'on va utiliser. Comme les parties translucides de la diapositive vont laisser voir l'arrière-plan de celle-ci, on doit utiliser un plastique assez transparent pour laisse passer la lumière, mais assez opaque pour ne pas laisser voir les motifs de ce qui se trouve à l'arrière.

On peut simplement utiliser une feuille de plastique qui contient un léger film blanc, et on en empile une certaine quantité afin d'obtenir un film opaque, mais assez translucide pour laisser passer le soleil.

Photo de feulles de plastiques pour le montage photo
Plus on empile de feuilles de plastique, plus il devient opaque

Il suffit ensuite de fixer le tout sur une fenêtre qui donne du côté du soleil, en utilisant du ruban adhésif. Il suffit ensuite de fixer la diapositive sur le film opaque avec une petite pince de bricolage. On fait l'installation d'un trépied, pour cadrer l'image de la diapositive et faire la mise au point manuellement. On utilise un objectif photo qui nous permet de faire la mise au point de très près, comme un objectif macro.

Comme l'image n'est pas à trois dimensions, on peut utiliser une grande ouverture, car la profondeur de champ n'est pas un problème dans cet exercice. La vitesse d'obturation n'est pas critique non plus, car la scène est déjà figée en place. On va donc utiliser l'appareil photo en mode manuel (M). Ce qui est très important, c'est que la diapositive soit bien parallèle au capteur de l'appareil photo, sinon le haut ou le bas risquent d'être flous.

Photo de l'installation pour photographier des diapositives
Installation pour photographier des diapositives

A ce point, il ne reste qu'à faire les ajustements pour obtenir une bonne exposition photographique. Comme on peut contrôler l'éclairage, on va ajuster la sensibilité ISO sur 100 ou 200. Puis, on va ajuster la vitesse et l'ouverture de l'appareil pour que le graduateur d'indice de lumination soit sur le zéro, indiquant une exposition excellente.

Photo d'une vieille diapositive photographiée en digital
Vieille diapositive transférée en format digital

On fait également l'ajustement de la balance des blancs pour le plein soleil, ou en mode automatique qui va habituellement bien détecter la composition de la lumière, car les couleurs sont déjà fixées sur la pellicule, et c'est la lumière du soleil qui est utilisée. Il est ensuite assez facile d'en faire l'ajustement dans un bon éditeur d'image.

Photo d'un montage pour photographier des diapositives

Naturellement, on peut en profiter pour mieux cadrer la scène, augmenter ou diminuer la luminosité pour ajuster l'exposition de l'image de la diapositive. Si on a une bonne quantité de diapositives à photographier, il est bon de bricoler un mini-studio fixe, où on ne fait que glisser la diapositive en place, et les distances ne changent pas, ne nécessitant pas un nouveau cadrage et une nouvelle mise au point.

Photo d'un soufflet pour la photographie

Si on a vraiment beaucoup de photographies en diapositives à transférer en digital, l'achat d'un soufflet conçu pour cette tâche va vraiment accélérer le travail et aider à produire des photos beaucoup plus similaires et beaucoup plus claires.