Comment photographier les étoiles


Comment faire la photographie d'étoiles


Photographier les étoiles est possible, si on a un équipement photo qui permet de produire des photos dans une lumière très réduite, et la technique pour le faire.

Il faudra aussi un trépied, car il faudra exposer le capteur de l'appareil pour une durée qui ne permet pas la photographie à mains levées.

Naturellement, la photographie d'étoiles ne se fait pas en mode automatique, mais bien en mode manuel ou on va utiliser l'ouverture la plus grande que permet l'objectif.

La majorité des appareils photo ont une plage de sensibilité ISO qui permet la photo de nuit. Mais, même pour la photographie d'un ciel de nuit, si on l'augmente trop, et que l'obturateur est ouvert trop longtemps, le fond de l'image deviendra beige au lieu d'un noir ou un gris très foncé.

Photo d'étoiles avec un ISO trop haut et une ouverture trop longue
Un ISO trop haut et une ouverture trop longue produit des lignes

Selon l'ouverture maximum de l'objectif photo, le temps d'ouverture nécessaire pour obtenir un peu de détail sera trop long, et on obtiendra du flou de mouvement. Il faut absolument immobiliser l'appareil en l'installant sur un trépied. On va utiliser la plus grande ouverture car on a pas besoin d'une grande profondeur de champ.

Simplement appuyer sur le déclencher avec notre doigt produit une vibration à l'appareil photographique, et l'utilisation d'un déclencheur sans fil, ou d'une télécommande devient nécessaire. Si on ne dispose pas de déclencheurs à distance, on va simplement utiliser le retardateur de déclenchement de l'appareil photo, en ajustant la minuterie sur quelques secondes.

Photo d'étoiles avec une lumière trop près qui produit du bruit
Une lumière trop près va produire du bruit dans la photographie des étoiles

On doit installer l'équipement à un endroit qui est très sombre, et qui permet de viser les étoiles qu'on veut photographier, sans qu'une lumière soit près du champ de vision de l'objectif. Même si la lumière n'est pas dans le cadre de la photo, celle-ci va malgré tout produire du bruit. Si des lueurs nous entourent, on va utiliser le pare-soleil de l'objectif pour éviter qu'elles viennent brouiller l'image.

La mise au point sur les étoiles sera sûrement la partie la plus difficile du travail, car l'autofocus ne sera pas capable de bien s'ajuster, et il va simplement chercher continuellement. Selon l'objectif utilisé, l'infini du focus est complètement à la limite de la bague d'ajustement, ou accoté au bout, ou légèrement avant la fin de l'ajustement. Mon objectif macro Tokina 100mm est plus facile à utiliser, car son infini est au bout de l'ajustement du focus, et j'ai juste à le mettre complètement au bout.

Photo d'étoile hors focus
L'étoile devient plus grosse quand elle est hors focus

Utiliser mon téléobjectif Nikon de 300mm, pour photographier les étoiles de plus près, est plus difficile, car mettre le focus au maximum dépasse l'infini, et l'image est alors floue. L'étoile sera si minuscule dans le viseur, qu'il est alors très difficile de voir si la mise au point manuelle est acceptable. L'utilisation de LiveView pour agrandir l'image et ajuster le focus est parfois possible. Sinon, il faut le faire à l'oeil par le viseur. On fait le réglage en tournant la bague du focus tant que les points lumineux de l'image rapetissent. Dès que les étoiles atteignent une grosseur minimum et se remettent à grossir, c'est qu'on a dépassé le focus idéal. On ajuste donc le focus pour obtenir les étoiles les plus petites possible, et donc, le focus le plus précis.


Même image qu'au-dessus mais à la mise au point

La terre tourne et naturellement, les étoiles se déplacent lentement, mais assez rapidement pour qu'une trop longue exposition produise des lignes au lieu de points bien ronds. Plus la longueur focale utilisée pour faire la photographie est grande, plus la durée d'exposition devra être courte, sinon les étoiles seront ovales ou même des lignes. A 100mm, une exposition de 2-3 secondes sera acceptable, mais, à 300mm, dépasser une durée d'obturation d'une seconde produit des étoiles de forme ovales.

Photo d'une nébuleuse
On voit une nébuleuse en haut de cette photo

Puis, il ne reste qu'à prendre des clichés et de modifier les ajustements de l'appareil photo pour obtenir l'image la plus claire possible, mais qui contient aussi le plus de détails possible. Il est normal de ne pas obtenir le niveau de détails qu'un télescope va produire, car celui-ci est fait précisément pour l'observation des étoiles. Une fois qu'on sait comment photographier les étoiles, et avec de la patience, on va réussir à trouver le bon réglage photo qui va produire de belles images d'étoiles.