Bien photographier


Comment bien photographier


Photographier avec un appareil photographique numérique est une de mes activités principales, comme elle sert à mon travail et mon passe-temps. J'ai débuté la photographie avec les anciens boîtiers argentiques, mais juste de façon occasionnelle.

Quand l'appareil photo digital est devenu plus abordable, je me suis procuré un petit Nikon D40.

Naturellement, j'ai utilisé l'appareil en mode automatique, pour simplement viser, faire la mise au point, et déclencher.

Les photographies étaient acceptables, mais parfois une photo sortait de l'ordinaire. Avec le temps, j'ai compris que pour bien photographier, il fallait ajuster l'appareil manuellement pour lui indiquer quel type de photographie je veux faire et quel effet je veux produire.

Les différents modes des boîtiers photo ont chacun leur utilité. Le mode manuel est celui que j'utilise le plus, mais j'utilise souvent un mode prioritaire si il est le seul facteur important, principalement la vitesse pour le sport.

Photo du sélecteur en mode manuel

L'appareil qu'on utilise n'est qu'un accessoire, et c'est la façon qu'on l'utilise qui va faire la différence entre une photographie excellente ou passable. C'est avec le temps qu'on comprend comment faire les bons ajustements et prendre les bonnes positions pour produire des photographies plus intéressantes. Naturellement, certains items, comme un objectif macro, sont nécessaire pour certaines tâches.

Photo d'un colibri en vol photographié avec la Nikon AF-S 300mm f4

Par exemple, photographier des oiseaux en vol nécessite un objectif téléphoto, une vitesse d'obturation très rapide, et une ouverture de l'objectif plus grande. Photographier un paysage est complètement l'inverse, car on veut une grande profondeur de champ, en utilisant un objectif grand-angle.

Photo de feux d'artifice à Montréal

Une fois qu'on a compris comment produire une bonne exposition, il faut déterminer comment bien faire ressortir le sujet qu'on photographie. Une technique est de produire un arrière-plan flou, ce qui met automatiquement en évidence de qu'on a photographié.

Vieille photo d'un insecte
Vieille photographie d'un insecte que j'ai prise il y a 4 ans

Nouvelle photo du même insecte
Nouvelle photo du même insecte de cet été

Les photographies que je fais aujourd'hui sont beaucoup plus belles que celles que je faisais il y a 2-3 ans, car j'ai pris plus d'expérience. J'ai de meilleurs notions sur mon équipement photo, son utilisation, et comment bien photographier les choses. Si je veux photographier un insecte, je sais comment le faire efficacement, si je désire faire de la photographie de nuit, je sais comment m'y prendre, même chose pour un paysage, des personnes...

Devenir bon photographe est une question de temps, de pratique et d'expérience. Apprendre les techniques, et naturellement, avoir de la curiosité sont nécessaires. Mais l'expérience pour la composition de la photographie est capitale, et s'acquiert avec la pratique. Bien se positionner pour photographier une scène fait souvent toute la différence.